Mayotte, une île, un lagon ...

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Mis à jour (Lundi, 16 Mars 2009 20:23)

Mayotte est composée de plusieurs îles et îlots couverts d'une végétation exubérante, les deux plus grandes sont Grande Terre et Pamandzi (ou Petite Terre) entourées par un lagon de 1 100 km² (un des plus grands du monde) formé par un récif de corail de 160 km de long, qui entoure la quasi totalité de l'île à l'exception d'une douzaine de passes, dont une à l'est appelée Passe en S. Le lagon est parsemé d'une centaine d'îlots coralliens dont certains comme M'Zamboro sont de toute beauté.

Les îles qui forment Mayotte sont géologiquement les plus anciennes des archipel des Comores. Leur âge va en décroissant du sud-est (Mayotte) au nord-ouest (Grande Comore), bien que l'on observe tant sur la Grande Terre que sur l'îlot de Pamandzi, des appareils très récents (maars). L'ensemble insulaire est un vaste bouclier volcanique de laves alcalines avec extrusions phonolitiques comme à Choungui dont un cinquième est encore émergé. Le centre de l'appareil se situe en mer, à l'ouest. Une subsidence importante a eu lieu, permettant notamment l'implantation d'une couronne récifale exceptionnelle autour des reliefs résiduels.

Ce récif procure un abri aux bateaux et à la riche faune océanique.

L'activité volcanique passée des îles rend le sol particulièrement fertile.

Le climat est tropical, les températures moyennes oscillent entre 23 et 30°C.

  • Grande Terre, 363 km², mesure 39 kilomètres de long par 22 kilomètres de large. Ses points culminants sont : Mont Bénara (660 m), Mont Choungui (594 m), Mont Mtsapéré (572 m) et Mont Combani (477). Elle abrite Mamoudzou, qui est le chef-lieu et la capitale économique de Mayotte.
  • Petite Terre (ou île Pamandzi), abrite Dzaoudzi-Labattoir, Pamandzi (et l'aéroport). Elle fait 11 km².
  • L'îlot M'Zamboro est la troisième île par sa dimension, elle est habitée de façon permanente entre autres par des pêcheurs et est réputé pour sa culture d'orange.
  • L'îlot Bouzy
Mayotte est une collectivité d'outre-mer française à caractère départemental, située dans l'archipel des Comores, au nord-ouest de Madagascar. Bien que ce statut ait été plusieurs fois contesté par les Comores et les Nations unies, les Mahorais se sont prononcés à 72,94 % en sa faveur (2 juillet 2000). Elle est constituée principalement de deux îles, Grande Terre et Petite Terre. Elle se situe dans le canal de Mozambique, dans l'océan Indien. Ses habitants sont les Mahorais. Elle a la plus forte densité des DOM-TOM avec 499 hab./km². 90 % de la population est musulmane.

La loi du 11 juillet 2001 relative à Mayotte prévoit l'application progressive du droit commun français à Mayotte, dans la perspective de l'évolution vers le statut de département d'outre-mer (DOM). Mayotte est ainsi une collectivité départementale, dotée d'un conseil général, et d'une administration décentralisée, en place depuis le 1er avril 2004. Depuis 2001, les règles applicables à Mayotte figurent au code général des collectivités territoriales. La loi organique du 21 février 2007 a réécrit ce statut, en prolongeant la logique de la loi de 2001. Enfin, depuis le 1er janvier 2008, hormis quelques matières (fiscalité, urbanisme, droit social...), l'identité législative régit le régime législatif de Mayotte : cela signifie que le droit commun est applicable, comme dans les DOM. À l'issue du renouvellement du conseil général en mars 2008, les conseillers généraux de Mayotte ont adopté le vendredi 18 avril 2008 une résolution (à l'unanimité) invitant le gouvernement français à transformer la collectivité en DOM.

Il appartient donc au gouvernement de consulter dans les douze mois la population de Mayotte sur le processus de départementalisation toutefois l'ONU et les Comores ont déjà prévenu qu'elles considèrent comme étant nulle et non avenue toute consultation qui serait organisée dans le cadre de la départementalisation de l’île comorienne de Mayotte[9]. La date de la consultation est fixée au 29 mars 2009 et, en cas d'approbation par les électeurs, le nouveau statut pourrait entrer en vigueur en 2011[10].

La décentralisation rencontre des écueils similaires à ceux connus en 1982 en métropole, aggravés par la faiblesse de la pratique démocratique qui est à la fois récente et plaquée sur la culture ancestrale et cosmopolite des habitants de l'île.

L'État français est représenté par un préfet. En matière d'éducation nationale, Mayotte constitue un vice-rectorat.

 

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mayotte

Haut de page

Sondage

Vous êtes ou vous venez à mayotte :







Résultats
Haut de page